Elektro Junior Graupner Top release

IMG_2566

Preambule

Je pratique l’aeromodelisme depuis des décennies (du temps ou on construisait sa radio en kit, Jupiter ou Lextronic pour les connaisseurs). Je possède une trentaine de modèles équipé en état de vol. Madame n’est pas toujours d’accord ..mais quand on aime on ne compte pas. Parmi ceux là, quelques modèles ont ma préférence de part leurs qualités de vol, leur polyvalence et/ou leur aspect pratique. J’ai même tendance à avoir des doublons des modèles que l’on ne trouve plus aujourd’hui (l’Altus XL par exemple).

Mon grand plaisir est d’améliorer, d’optimiser de « tuner » ces modèles deja extrêmement intéressants (selon mon point de vue).

Pour moi, l’Elektro Junior (version v2 vendu actuellement) est dés l’origine, un très bon produit qui efface (assez facilement) son ancêtre  et concurrent l’easy glider (voir test EJ) . Mon objectif maintenant est de lui faire intégrer par quelques modifs mon Top Ten pour les 5 ou 10 ans à venir, il le mérite et c’est un jeu qui m’intéresse, comment améliorer un produit grand public en partant d’un modèle deja remarquable.

A noter que le quadroflaps sur une mousse de 2m n »est pas une exclusivité DBS911, Parkzone annonce un Radian Pro quadroflaps prêt a voler  au prix canon de 160 euros sans accu ni récepteur. Mais si la motorisation comme la rigidité est la même que le Radian 2 axes, on joue pas dans la même cour.. Millenium, mon gentil sponsor se fera un plaisir de me prêter cet oiseau pour que je l’évalue a ses risques et périls…

j’ai donc pris possession, auprès du magasin Nantais Millenium, une 2eme boite d’Elektro Junior….

Ayant pas mal de retour d’infos sur les dizaines de clients ayant acquis un Elektro chez Millenium et sur les centaines de vol réalisés, j’ai souhaité, pour mon propre compte, me concevoir et me fabriquer un Elektro Top que je compte conserver longtemps.. J’ai encore des planeurs construits il y a 30 ans.

Et pour moi un Elektro Junior  » Top » c’est :

  • Une aile quadroflaps
  • une connexion électrique rapide des ailes
  • des protections mécaniques contre les petits chocs lors du transport de l’oiseau
  • des protections pour le vol en terrain hostile
  • un équipement électronique optimisé (servos, contrôleur, accu) le moteur reste d’origine. Attention aux roulements qui peuvent faiblir, un kit roulement Mr Graupner ?
  • et des petites améliorations de détail qui font la différence

1ere modif, des bords d’attaque béton :

On commence par les bords d’attaque renforcés, on utilise généralement du ruban adhésif 3M armé de fibre, mais il jaunit au bout d’un an et a tendance a se décoller au cours des années. Donc on insère un jonc carbone de diamètre 1mm apres avoir réalisé une saignée à l’aide d’une lame de scie a métaux. Le jonc est collé à la cyano ultrafluide qui s’immisce partout. l’intérêt est de protéger le BA des coupures occasionnées par les branchages, des tiges, voire des obstacles impromptus… à l’atterrissage.

le jonc est inséré dans la rainure à mi profondeur puis collé

l’aile est fixée dans un établi pliant pour pratiquer la saignée… 1h de boulot pour les 2 ailes

2eme modif on ajoute des volets de courbure

On conserve la découpe des ailerons d’origine et dans leur alignement on découpe les volets. Le plus pénible est de réaliser le biseau d’articulation.  Après traçage, un guide métallique (réglet ) à l’intrados pour le guidage du cutter. Lame de rasoir conseillée.

traçage de la découpe

3eme modif connexion électrique rapide des ailes :

En version ailerons seuls, il faut glisser les câbles servos dans le fuselage lors du montage des ailes et les connecter au récepteur. C’est pas très facile, alors avec 4 servos cela ne va pas s’arranger.. Une solution, une connexion externe avec des connecteurs jst XH, ceux des prises d’équilibrages d »accus 3s. Et c’est important, on rajoute un verrouillage avec un ruban auto agrippant. Cela demande a jouer du fer a souder mais c’est fiable et surtout rapide sur le terrain.

la prise mâle 4 pts sort sur le flanc du fuselage a l’intrados, remarquez le velcro agrippant sur l’aile et la feutrine sur la prise mâle

un seul cable 4 fils pour alimenter les 2 servos d’une aile

les 4 fils soudés à leur prise

DSCF4049

4eme modif, un équipement électrique de luxe :

  • 4 servos bms306 bb  et 2 tgy 90S metal et roulement, testés (voir article sur le servotest Hitec), rodés, tous mes servos neufs fonctionnent 15 minutes au servotest avant leur montage. Vous imaginez un servo de profondeur qui lâche dans ses premières minutes de fonctionnement… on survit a un servo de volet voire d’aileron mais pour la profondeur ?
  • 1 esc hobbywing guard 30A, il mesure la tension de chaque élément du lipo et garantit ainsi le respect de la tension mini par cellule pour la coupure en fin d’accu. Il accepte des pointes a plus de 40A.
  • 1 accu Turnigy nanotech 2S 1800ma de 105gr qui me donne 34A au démarrage pour le moteur d’origine et que je recharge en 30 minutes sur le terrain, l’accu Hyperion G3cx de 1600ma est intéressant également avec ses 90gr. Ou mieux le G3cx 2200mah de 110gr seulement. A noter que l’accu du combo Millenium (2S 2200 40c 150gr) que j’avais choisi est excellent et depasse nombre d’accu de marque, mais ici on optimise les perfs sans forcement limiter les couts.

5eme modif optionnelle : des ailes qui restent avec le fuselage…

En vieillissant, le maintien des ailes dans le fuselage prends du jeu, les mousses se « tassent » et il devient difficile de garder des ailes perpendiculaires au fuselage. Lucien Maurice, lecteur du blog propose une astuce qu’il utilise depuis des années sur tous ses modèles mousse. C’est astucieux, élégant et surtout efficace car on garde la souplesse en cas de choc.

un teton bois avec encoche est collé dans chaque aile à l'intrados

un teton bois avec encoche est collé dans chaque aile à l’intrados

dans le fuselage vous collez un tube alu diametre 10 environ capable de laisser passer un elastique. Le tube peut etre aplati ou pas.

dans le fuselage vous collez un tube alu diametre 10 environ capable de laisser passer un elastique. Le tube peut etre aplati ou pas.

confectionnez un outil pour aller chercher l'elastique par l'interieur du tube alu

confectionnez un outil pour aller chercher l’elastique par l’interieur du tube alu

Des astuces ou des petites améliorations de détail :

  • une béquille arrière pour protéger la dérive
  • des le départ refaites l’articulation dérive avec des languettes de calque indéchirable ou de la disquette
  • 1 roue  qui protège le fuselage lors des atterrissages sur le dur et une protection du nez minimum
  • verrouillage verrière par vis car la fixation par aimant finit par se décoller et ne sécurise plus l’accu qui peut prendre l’air…pour remplacer la fermeture par aimant, une vis plastique de 5mm tete bombée, et un écrou prisonnier collé dans le fuselage a l’epoxy 5min
  • un emballage de transport optimisé en conservant la boite d’origine, le fuselage est maintenu dans le fond du carton par la vis de fixation du stab.  Utiliser des housses pour les ailes, attention aux guignols qui marqueront durablement les surfaces, doubler l’épaisseur des housses a cet endroit.
  • un ballast (+200gr) constitué d’une tige fileté de 7mm d’un mètre (leroy merlin) ou une CAP de 7mm Graupner qui s’insère dans la clé d’aile.

rendre la vis imperdable…

Réglages :

  • débattements volets +3 -3mm mesurés au bord de fuite
  • centrage 65mm du ba
  • gaz sur manche en phase « normal » (MX22) croco sur manche des gaz en phase « atterrissage »
  • expo 30% sur ailerons et profondeur
  • aileron, dérive, profondeur, le max partout  le dual rate et l’expo, c’est pas fait pour les touristes

les masses :

fuselage (500gr), stab (34gr), ailes (180grx2), cle (43gr), accu (105 à 150gr)

soit une masse totale en etat de vol de 937 gr + accu. C’est clair on depasse les 1000gr max annoncés par graupner. E si on rajoute le ballast …  on est à 1300gr. Et bien la structure resiste correctement pas de flexions inquietantes.  Ce n’est pas un radian..

la qualité des servos d’ailerons et de volets est primordiale, en raison des débattements très faibles pour la modification du profil, un jeu mécanique ou une death band supérieure à 4 micro secondes sont du gâchis ! d’ou le choix de servos métal/roulement précis au retour au neutre parfait.

La pignonnerie métal permet aussi de résister aux chocs que peuvent endurer les servos de volets en mode croco a l’atterrissage si ils accrochent des touffes d’herbe par exemple.

mixages a volonté : (2 phases de vol « normal » et « atterrissage »)

  • ailerons fullspan sur inter
  • couplage fullspan /profondeur ( snap flaps) sur inter
  • couplage roulis/lacet
  • volets (fullspan) sur cde proportionnelle, débattement +3-3mm
  • dual rate sur ailerons et profondeur
  • crocos sur manche de gaz en phase atterrissage et mixage profondeur -15%

A vous de jouer, L’Elektro Junior vous procurera du plaisir dans toutes les situations, un petit vol dans le champ entre midi et deux, tester une pente, thermiquer le we au terrain durant des heures. Facile à transporter, a mettre en oeuvre, facile a voler tous temps, une gentille bête à tout faire.

Bons vols

MD

mise à jour 01/12/2010

Tous droits réservés, textes et photos, duplication interdite sans autorisation écrite de l’auteur

IMG_2569

Publicités
Comments
16 Responses to “Elektro Junior Graupner Top release”
  1. de Saint Exupery dit :

    Bonsoir
    Toujours accros de l’EJ…Dimanche dernier 2h en l’air avec 2 batteries de 1800, et encore j’ai vidé la dernière en faisant le malin pour me réchauffer les doigts…Je n’ai pas encore attaqué l’agrandissement des ailes …mais je vais faire cela pendant les vacances.Je n’ai pas trop cherché les causes de l’incendie à bord, mais très vraisemblablement les fils qui se sont usés contre la cage tournante …du coup j’ai racheté un kit moteur standard, certes bcp moins puissant mais très suffisant et bcp moins cher aussi. J’ai aussi eu un pb de servos de profondeur et de direction ..du coup j’ai pratiqué deux ouvertures dans la structure qui me permettent de changer ceux ci sans difficulté.voila …rien de bien exceptionnel en fait …sauf ce planeur que je trouve de plus en plus idéal …

    • dbs911 dit :

      bonjour
      1h par batterie c’est le contrat ! c’est quoi un kit moteur standard ? pour les servos de pf et dr enfouis dans la mousse, il faut de la qualité. pas cher on peut mettre du hxt900, plus cher mais top , du savox 0350 qui dureront plus que le planeur ! c’etait quoi tes servos a problemes ?

  2. Hubert de Saint Exupery dit :

    Bonjour. J’ai un ejv2 depuis qqs mois . Je viens de racheter une paire d’ailes pour passer en ailerons plus volets …. Conseillez vous des reglages particuliers ? Avez vous essaye le full span pour la gratte ? Merci pour vos conseils . HSE

    • dbs911 dit :

      bonjour
      debattement pour les volets au maxi (+-30° environ). Pour la gratte, c’est pas evident de mesurer l’amelioration..: debattement mesuré au bord de fuite volet -3mm , et pour les ailerons : -2mm. C’est là que les servos de qualité feront la difference !
      pour la fonction croco, debattement maximum (ailerons up, volets down) avec compensation a piquer pour la profondeur.

      • Hubert de St-Exupéry dit :

        Merci pour vos infos …petit pb hier : je mets mon ej en l’air , monte bien (comme d’hab) ..a 60m de haut une fumée blanchatre sort du fuselage ….je coupe le moteur…ca fume encore plus ..Je pose au milieu d’une prairie ca crame à l’interieur !!!!
        Après 5/10 minutes plus rien …je m’approche :
        fuselage fondu / interieur complètement cramé : moteur controleur… la batterie est bouillante mais pas gonflée .La reception fonctionne encore (j’ai testé après) .
        Bilan : fuselage moteur controleur morts
        ailes et servos ok empennage et servos ok
        batterie ???? je vais tester …
        Cause:
        je ne comprends pas : ce planeur a volé des heures.
        surtention ? je n’ai pas change de chargeur , ni de procédure de chargement.
        court circuit ? un peu tard pour diagnostiquer !
        Je suis bon pour acheter un kit neuf complet …j’aurai comme cela une paire d’ailes « normale » et usagée , une paire d’ailes déjà transformée suivant vos conseils et une paire neuve .

        J’aimerai quand mm bien comprendre l’origine du pb ….si vous avez des pistes …

  3. puifourcat michel dit :

    bonjour

    Comment raccorder des2 servos avec 4fils .Sur mes servos le prise de raccordement est 3fils: un noir, un rouge, un jaune quel est celui qu’il faut abandonner.
    Michel

    • dbs911 dit :

      bonjour
      on peut relier ensemble les noirs (-) et les rouges (+) le signal est un fil jaune ou blanc ou orange
      donc avec 4 fils je peux relier 2 servos avec 5 fils : 3 servos et avec 6 fils 4 servos…

  4. dbs911 dit :

    bonsoir
    je n’ai pas d’infos sur cet ancien modele, Mais quelle genre d’info vous manque ? contactez moi sur ma messagerie privée dbs911@laposte.net

    • Philippe dit :

      Bonjour,

      Merci pour vos commentaires.
      Je suis également possesseur de l’EJv2 et en suis extrêmement satisfait.

      Pouvez-vous svp documenter la réalisation de la roulette ?
      Avec quel matériau l’avez-vous réalisée ? comment l’avez-vous intégrée dans le fuselage ?

      Merci bcp
      @bientot !

      • dbs911 dit :

        bonjour
        c’est une roue classique en mousse (pour le gain de poids), l’axe est en jonc carbone de 4, les flasques sont en alu de 1mm percés pour les alleger et collés a l’epoxy 5 minutes.
        attention a l’emplacement de la roue, l’axe devrait etre entre l’aplomb de bord d’attaque et le centre de gravité.

  5. Quentin dit :

    Bonjour Michel,

    Je n’ai fait que lire les gros titres de ton article, mais cela suffit à me faire peur, pour ma part, kit de base, servo de marque ………….. (chinois…), montage conforme à la notice + un peu de scotch armé, et déjà énormément de plaisir avec ce magnifique planeur……

    Tout ca pour dire que c’est une excellente machine, qui convient aussi bien aux débutants(moi ^ ^), qu’aux « experts maniaques du détails »(toi …)

    A bientot sur un terrain ;-D

    • dbs911 dit :

      C’est un beau produit qui merite quelques petites attentions.. effectivement des l’origine il est bien né, mais ces modifs etendent encore son domaine de vol et le rende encore plus indispensable…

  6. dbs911 dit :

    bonjour
    cela ressemble a 2 ou 3 fils du moteur qui serait en cc en raison de la deterioration de l’isolant par frottement sur la cage moteur. La fixation a distance des fils et sa verification periodique est essentielle. c’est le pb des cages tournantes que l’on n’a pas avec les inrunner.
    on peut encore verifier cela ?
    pour moi l’accu n’est pas en cause et encore moins l’esc, en general les esc crament par sur-intensité mais ne tuent pas les moteurs
    autre possibilité, un aimant du moteur s’est decolé, la cage a frotté sur le bobinage, le moteur a surconsommé et cramé le controleur par surintensité ?

    tenez moi au courant de votre diagnostic

  7. puifourcat michel dit :

    Petite question ,que me conseillez vous, comme reglage pour le centrage
    Merci

  8. dbs911 dit :

    le reglage preconisé par graupner dans un premier temps puis le reculer progressivement pour l’adapter a votre pilotage. Pour cela le test du piqué à 45° est efficace. Dans tous les cas si vous utilisez un 2s 1800 il faudra le reculer au maximum.

Trackbacks
Check out what others are saying...


%d blogueurs aiment cette page :