Dream’in A2pro light (essais en vol part 2)

Essais en vol

L’appareil est réglé aux débattements max, centrage selon notice. A noter que le combo millenium avec accu de 30gr correspond au centrage optimal. Attention du fait des emplacements de servo moulés comme du cockpit amovible et de sa contenance, on ne dispose pas de plage de réglage. La version musclée proposée par A2PRO (non testée ici) avec un moteur de 40gr et un accu de 800ma va entrainer un centrage bien trop avant si on utilise les emplacements prévus pour l’equipement électronique. Il faudra sortir l’accu de la « cabine » pour le positionner au niveau de l’aile.Les premiers essais ont eu lieu en indoor, la masse est de 251gr au décollage. La configuration est le combo millenium « light ».

Décollage

Mise de gaz, le Dream’in décolle en 5m. la vitesse de vol est comme prévu bien plus elevée que les progress et compagnie qui peuplent nos gymnases. La rigidité du train ne mollit pas… Tout comme la cellule, ce modèle compact à une surface alaire inferieure au progress de référence et une masse de 50% supérieure. Le domaine d’évolution sera donc diffèrent et la comparaison s’arrête là.

Coté figures

On est plus proche d’un F3A que d’un indoor 3D. Toutes les figures passent aisément, le taux de roulis est important, (720°/s). Le tonneau demande une légère correction sur la tranche. Renversement facile, boucle inverse facile et axée mais pas de test de vrille en salle, le plancher monte trop vite… on verra cela dehors.. je suis capable de faire voler un fun cub dans une salle de la dimension d’un terrain de basket, mais c’est pas drôle… Le Dream’in c’est aussi cela, son domaine d’expression c’est le 1/4 d’un terrain de foot bordé de tribunes.

Dream’in A2pro maiden flight outdoor

Apres 30 vols realisés en extérieur, je commence à mieux cerner l’oiseau. Le combo testé est la version indoor,  je le rappelle. Par temps tres calme (vent laminaire inf à 5km) Le Dream’in est capable de realiser toutes les figures possibles dans un micro volume aisément sans prise de tete…Tonneaux a facettes précises, boucles de 5 à 10m de diametre, declenchés positifs ou négatifs violents et nets. Seul souci, la vrille, malgré des débattements 3D, c’est une descente à plat. J’ai pas trouvé le truc… La puissance disponible ne permet pas des montées verticales illimitées mais impose de realiser une voltige sur quelques dizaines de mètres en douceur et précision. C’est un exercice interessant. La rigidité du modèle et le son design en font un modele de voltige compact, solide bien plus proche d’un modele bois que mousse.

La rigidité de son train devient un handicap pour un atterissage dans l’herbe, le risque de casser le jonc carbone de 2mm est important, atterissage à la main conseillé ou sur piste (la largeur suffira) relisez la part 1 du test pour des précisions sur le montage preventif. Eventuellement remplacez le 2 par du 1,5mm à la construction si vous arrivez a le décoller proprement (à tester). Dans tous les cas prevoyez des réparations possibles.

une tige de 2mm carbone excessivement rigide habillée de mousse, c'est beau, solide (trop) et deja monté tel quel

video :

Dream’in A2pro maiden flight outdoor part 2

Pour qui le Dream’in ?

En evolution indoor, il est deconseillé aux debutants 3 axes, preferez lui un modele epp type Progress, Tee, ou equivalent. En Outdoor, un débutant dégrossi pourra aborder le modele, reduisez alors les débattements (+/- 30°max pour toutes les gouvernes).  Pour un pilote confirmé, le Dream’in est intéressant pour  ses capacités voltige academique et son potentiel. Une motorisation musclée est à l’etude chez millenium, la difficulté etant de faire puissant, leger (sous peine de perdre les qualités de vol) et de conserver une autonomie de 6 minutes mini. 
Pour qui le Dream’in ?? pour tout ceux qui revent d’un modele presque assemblé (absolument complet) en 2 heures et parfaitement carré ! Oubliez l’ajustage des haubans carbone dans les modeles en feuille d’epp ou de depron..Encore bravo aux concepteurs d’un kit vraiment professionnel.
Et pour tous les pilotes attirés par la voltige petit volume a petit prix et tres vite pret !

Synthèse

Points +

  • solidité remarquable, compacité, rigidité, finition
  • rapidité de construction (assemblage) et un resultat parfait avec peu d’efforts
  • qualité d’assemblage, des matériaux, des accessoires, de la deco, de la documentation… etc
  • voltige academique facile et petit volume d’evolution
  • comportement neutre type multi
  • qualités de vol dignes d’un modèle 150cm (sans vent)

Points –

  • masse et vitesse élevée pour une utilisation indoor
  • des annonces fabricant non tenues (masse, utilisation)
  • cable de commande derive à revoir
  • longerons fibre, du carbone serait mieux, d’autant que la commande profondeur est en carbone !
  • rigidité excessive du train, amortissement nul

Conclusion

un modèle essentiellement outdoor, un vrai parkflyer de qualité. Qualité d’assemblage des accessoires et en resumé une conception professionnelle de très haut niveau. Modele adapté au pilote intermediaire désirant voler très vite apres un montage des plus succinct avec un modele raide comme du bois et pratique comme de la mousse !

Bons vols

MD

03/2012

Tous droits réservés, textes et photos, duplication interdite sans autorisation écrite de l’auteur ©

Rappel de la méthode de Test MD

La part 1 du test porte sur la construction du modèle en suivant scrupuleusement les indications du fabricant. Si je remarque une aberration dans l’assemblage ou un une erreur manifeste, j’effectue les modifs indispensables qui vous sont alors signifiées dans l’article.

La part 2 porte sur les premiers essais en vol, sur l’eau, les rigolos diront sous l’eau ou sous terre… dans les conditions météo du moment. je publierai un tableau de synthèse point positifs, points négatifs à l’issue des premiers vols et des premières impressions.

La part 3 est rédigée bien plus tard quand le modèle a évolué dans différentes conditions météo, est passé dans plusieurs mains et a volé une vingtaine d’heures. On vous fera remonter notre expérience terrain. J’en profiterai pour vous faire part de toutes les modifications visant à fiabiliser -si besoin était-le modèle.  Cette dernière partie  présentera un tableau de synthèse mis à jour.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :