La meilleure radiocommande 6 voies en 2015 pour débuter ? Ou le comparatif que vous ne lirez pas dans une revue ! maj 04/2015

N

Lors d’une dernière rencontre en salle indoor, j’ai entendu des modélistes qui s’interrogeaient sur leur futur achat de radio après avoir très vite noté les limites de leur radio actuelle. Les discussions de terrain ont vite fait de s’enflammer autour du meilleur choix (bien entendu le sien) sans pour autant apporter des éléments factuels…Comment choisir sa 1ere RC 6 voies aujourd’hui en 2015 ?

Alors je m’y colle.

Voilà un article pour vos aider à choisir votre 1ere radio 6 voies, ou du moins essayer de vous donner des éléments de choix objectifs.  L’idée est quand même de faire simple, pratique, fiable, durable et économique. Je suis ouvert a toutes discussions voire remise en cause de mes positions, il faudra seulement développer vos arguments, je n’ai rien à vendre et ne suis payé par personne !

Attention cet article a une durée limitée, car les offres commerciales et technologiques évoluent constamment. Je le mettrai à jour en fonction de vos avis et commentaires et des infos qui me parviendront.

Petites précisions :

Pourquoi vous ne lirez pas un tel comparatif dans la presse pro ? parce qu’elle survit grâce a la pub ! Comment une revue peut expliquer que tel modèle est meilleur à celui là ? C’est difficile quand les 2 annonceurs sont présent dans le canard..Donc on présente les radios les unes après les autres en évitant tout classement….et quand un produit est vraiment mauvais (très rare quand même) on ne publie pas d’essais.. mais surtout on évite de dire que le produit est très imparfait ou moins intéressant que l’autre…on ne se fache avec personne…

Un produit  jamais présenté dans une revue serait alors de qualité douteuse ?  pas sur…on est pas sorti des ronces…

Un hebdo « bête et méchant » disait « la publicité rend con et nous prends pour des cons »… j’ai du mal à les contredire, d’autant que la pub c’est le client qui la paie de toute façon !

Tout le monde connait un site de vente en ligne chinois qui publie les commentaires des utilisateurs bons ou mauvais sans trop de censure. L’argument principal du patron australien c’est qu’aucun produit de mauvaise qualité ne peut être vendu car il ne résisterait pas aux commentaires défavorables des clients…  Pas bête le principe, mais les clients « testeurs » qui ont acheté des produits pourris ne sont pas remboursés de leur achat… il aurait été plus sérieux de tester les produits avant de les proposer aux clients.. Bref et j’arrête là;  tant que les revues de modélisme ne seront que le faire valoir (ou à la remorque) de leurs annonceurs, elle ne pourront pas vous aider de manière objective et indépendante pour votre choix de matériel. Et pensez à tous ces fabricants de produits de qualité qui ne veulent (ou peuvent) pas payer pour annoncer dans ces revues ou OFFRIR  leurs produits au redac chef ?   A quand une revue spécialisée dans le test comparatif type « que choisir ? »  …?

Néanmoins, restons modeste, je ne suis pas infaillible, j’essaye d’apporter des éléments factuels, loin des sirènes (désagréables) du marketing, pour vous aider dans votre choix. Et comme je l’ai déjà dit, je n’émarge nulle part et je suis seul responsable de mes propos.

Bonne lecture.

1er critère : 6 voies le minimum du minimum

Votre premier achat d’une Radiocommande pour modèles volants, digne de ce nom, doit être une 5 ou 6 voies minimum. Laissez tomber les 4 voies à moins de vous contenter d’un modèle 2 axes. Ce ne sera pas un achat « durable » et sera difficile à revendre ensuite.  Je vous parie qu’elle prendra très vite la poussière, vous ne l’utiliserez plus, car vos exigences en pilotage seront incompatibles. De plus l’écart de prix ne justifie plus cet achat. La 6 voies devient indispensable dès l’emploi de volets. Des modèles de début imposent déjà ce choix à minima, le Funcub pour ne pas le citer. Et si ce loisir vous accroche un peu, oubliez dès à présent les radios 5 voies.

Attention une radio 6 voies peut, très vite, être limitante si vous souhaitez aborder le planeur « complexe ». Exemple : un motoplaneur équipé de volets (séparés) et ailerons nécessite 7 voies ou 8 voies ! Je me suis limité, dans cet article, aux 6 voies dans les premiers prix. Ce sont, en réalité, aujourd’hui, des radios pour débuter l’activité.  Le budget est très diffèrent pour les radios 7/8/9 voies.

dx6_1

2eme critère : 2,4ghz

Acheter aujourd’hui une 40/41mhz est un non-sens, tous les constructeurs les bradent, regardez le marché de l’occase, des récepteurs se trouvent à 10 euros alors qu’ils étaient achetés de 30 à 150 euros il y a seulement 5 ans (je le sais, j’en ai sur les bras). Non pas que le 41 ne soit pas fiable mais c’est fini ! Eventuellement si vous souhaitez faire du sous-marin (le 40-41 passe sous l’eau) ou que votre budget soit très limité, vous trouverez, alors, des tonnes de matériel 41 de grande qualité (privilégiez alors la synthèse de fréquence, le pcm ou spcm, le double changement de fréquence…) a prix insignifiant, sinon passez au 2,4ghz.

Nota on trouve en occasion pour quelques euros d’excellents récepteurs smc graupner ou futaba en pcm qui sont extrêmement fiables et acceptent très bien le carbone… mais en 41mhz

Avantages du 2,4ghz comparé au 41 :

  • Meilleure insensibilité aux parasites générés par les variateurs, les contacts metal/metal, meilleure résistance aux vibrations et aux chocs (et oui plus de qz ou de selfs ajustables). Attention je n’ai pas dit que vous n’aurez jamais de pb de transmission, il y en aura seulement beaucoup moins. Ceux qui vous racontent que les pb n’existent plus, ne volent pas assez souvent…. J’ai été personnellement témoin de phénomènes et entendu des témoignages dignes d’être acceptés qui montrent que la transmission fiable à 100% en 2,4ghz est d’abord un argument marketing.  N’oubliez jamais que cette bande est très utilisée et le sera de plus en plus et pas toujours avec du matériel « propre ». Et oui il y a des malins (surtout dans le fpv) qui modifient leur émeteur en ajoutant un booster wifi 1w acheté sur le net pour pas cher …  De plus vous ne serez jamais à l’abri d’une panne électronique de votre matériel ou d’un accu de réception défaillant ou d’une prise qui se débranche..
  • Plus de modèles en vol … la bande des 2,4ghz n’est pas extensible, mais selon les constructeurs de radio, on peut accepter presque 80 modèles simultanément ? Je demande à voir.
  • Des récepteurs ultra légers de 1gr ou 2 et qui acceptent très facilement les contraintes mécaniques
  • Consommation des émetteurs très faible, on atteint en général 100ma sauf si vous avez un écran couleur qui cause et éclaire dans la nuit… pour les radio ici testées, l’autonomie avec un accu de 2000mah peut atteindre 8 -10heures … la puissance d’émission ne dépasse pas 100mw contre 0,5 à 1w auparavant !

(Petit aparté) les pb de transmission en 2,4 gHz, selon les performances de votre équipement, pourront avoir des conséquences plus ou moins graves… Explications : dans ce comparatif, il y a des produits que je ne monterais pas dans des modèles couteux ou que j’utiliserai dans des environnements de vol particuliers. Mais comme j’ai du mal a quantifier « objectivement » cette position, je me contente de mon meilleur choix, testé et approuvé par mes soins. Tous les modèles de radios présentés ici fonctionneront correctement dans 99,99% des cas. Pour les techniciens ou les pinailleurs, il est clair que le meilleur choix technologique est un matériel insensible aux variations de la tension d’alimentation de réception ou acceptant une tension la plus faible possible (3,3v ?), un saut de fréquence permanent sur toute la bande autorisée, une info en temps réel de la qualité de la transmission (donc une telemetrie), et un temps de rétablissement de la liaison, après perturbation, le plus court possible, pour moi 1 seconde est inacceptable pour un modèle rapide.

Inconvénient ou particularités du 2,4ghz :

  • Matériel propriétaire donc pas de produits « compatibles » sauf servos et exceptions étranges (j’ai pas dit orange…)
  • Comme le 41 attention au positionnement des antennes de réception dans le modèle, il faut être soigneux et les disposer à 90° dans un plan horizontal ou vertical, les éloigner de tout élément conducteur d’électricité (carbone, corde à piano, fils électriques, réservoir de carburant, etc) et disposer de 2 antennes « actives » que l’on veillera à écarter au maximum l’une de l’autre.
  • vrai fausse sécurité… moins de tops c’est sûr, mais des interruptions de liaison qui peuvent surprendre et paraître très,  très longues…
  • on ne va plus demander leur fréquence aux petits copains sur le terrain… ce qui était une bonne occasion de les saluer !
  • demande une alimentation électrique de la réception sérieuse, attention aux baisses de tension par appel de courant important
  • consommation des récepteurs en hausse pour cause de télémétrie (si le récepteur a cette fonction), on atteint facilement 100ma contre moins de 10 pour les récepteurs en 41 bien sur sans télémétrie.

3eme critère : Un émetteur sur accus rechargeables

Sur accus ? C’est idiot comme critère…  surprise, il y a encore des émeteurs de très grandes marques vendus sur piles ! C’est pas écolo, vous aurez l’air malin sur le bord du terrain avec vos piles a plat.. et surtout les ressorts d’appuis faisant contact sont incompatible avec la fiabilité de transmission, on croit rêver ou revenir 40 ans en arrière a l’époque des boîtiers de piles tant à la réception qu’a l’émission (Robbe Kompact, Futaba). Les avions tombent assez facilement sans rajouter des coupures d’alim par faux contact ou corrosion de lamelles.

Idéalement l’accu de l’emeteur sera du nimh lsd ou RTU (faible auto décharge, ready to use) ou du LiPo ou encore du LIFe, évitez le cadmium nickel pour sa faible capacité comparativement à son poids et encombrement, mais on en trouve plus normalement.

4eme critère : Une marque connue, réputée et surtout diffusée autour de vous …

Car il arrive de se faire aider sur un terrain pour la programmation d’une fonction… également, une documentation en Français, un sav en France… Donc de l’ancienneté et une grande diffusion. Je pourrais rajouter, regardez autour de vous sur un terrain et vous verrez bien qu’il y a pas 36 marques dans les caisses. Il y a 2 radios qui montent, mais plutôt réservés au geek de par son logiciel en open source ce sont les Turnigy 9x ou l’étonnante Taranis de Frsky, je ne les retiens pas car pas toujours disponibles auprès des revendeurs Europeens, et pour le sav …?. Il y a aussi les fabricants de modules (Assan, Corona, FrSky, etc) adaptables aux emetteurs type JR, Futaba ou Hitec. Mais ici on traitera des ensembles complets. Sachez simplement qu’il y a  des produits équivalents ou meilleurs que les grands  (FrSky pour pas le citer).

Nota FrSky (aout 2013) vend une radio complète, la Taranis, à module d’émission amovible avec soft en open source qui est un must pour les geek ou fan de la programmation. Mais ce type de radio est à réserver au « technicien » plus qu’au modéliste débutant, du moins tant que sa diffusion n’est pas plus importante.

5eme critère : une radio programmable

La programmation est utile voire indispensable même pour un modèle de début. Un dual rate, des réglages d’exponentiels, des mixages basiques (delta, papillon) et au moins 1 mixage libre pour une compensation de profondeur par exemple. Cela semble accessoire mais en fait facilite l’apprentissage du pilotage. Les plus anciens pourraient être effrayés par le mot, mais c’est relativement simple. Il s’agit, le plus, souvent d’un apprentissage du vocabulaire employé par le constructeur. Pour les plus jeunes, c’est une promenade.. de toute façon, la progression en RC passera obligatoirement par la maîtrise de la programmation de votre radio. Autant s’y coller dès à présent.

Néanmoins toutes ces 6 voies n’ont pas les mêmes possibilités ou « facilités » de programmation. Il y a des logiques différentes. Exemple: Spektrum privilégie les mixages libres (2 sur la dx6) au détriment des mixages déjà programmés de la MX12 (qui possède, en plus, des mixages libres…).  Mais difficile ici de comparer point par point toutes les possibilités. Sachez simplement que pour un modèle simple possédant 2 ailerons toutes les radios seront un bon choix (basic)  mais que pour un modèle avec 2 volets + 2 ailerons, il faudra monter en gamme (basic + ou basic ++) si on veut exploiter au mieux les perfs aérodynamiques du modèle. Voir tableau plus bas.

l’optic 6 afhss utilise les recepteurs optima mais est tres en deça de l’eclipse pro ci dessus. Elle est comparable à une dx6

6eme critère : une télémétrie minimale

Pourquoi minimale ? Pour le prix ? Oui et non, car souvent il faut rajouter des modules optionnels à la base acquise. Le minimum, pour moi, la mesure (à distance) de la tension de l’accu de réception, c’est une mesure de sécurité. Evidemment si vous avez un modèle électrique alimenté par bec c’est pas d’une première utilité car l’alimentation du rx ne variera pas. Autre point important, la qualité de la transmission. En 41 quand on commençait a «choper des tops », c’était quelque fois trop tard à moins d’appliquer le principe «émetteur en l’air et tu cours a fond vers le modèle !»… riez pas, cela marche et cela m’a permis de sauver quelques modèles. Cela marche aussi en 2,4 quand tout a coup plus rien ne bouge… Bref un émeteur qui vous indique par un signal sonore que la transmission et les ordres receptionnés se dégradent, c’est pratique voire indispensable. Cela peut vous éviter de piquer des sprints … donc si vous débutez, commencez par une voiture à direction assistée ou équipée d’abs.

Je rappelle qu’une télémétrie c’est d’abord un récepteur qui émet un signal de faible puissance codé vers son emeteur, donc c’est un récepteur qui consomme de l’énergie et qui peut chauffer. Ainsi la conso du rx peut atteindre 100 mah, contrairement au 41 ou la conso était 5 à 10 fois plus faible (et pour cause sans télémétrie).

7eme critère: de la mémoire pour plus de modèles…

En général les radios 6 voies récentes proposent de garder en mémoire la programmation de plusieurs de vos modèles. Pourquoi ? ne serait ce que pour garder les neutres des réglages ou le sens des débattements ! Petit aparté : les servos comme les tringleries se règlent à l’atelier avec un servotest et seulement ensuite avec l’emeteur si besoin..

Il est évident qu’une fois que vous aurez pris goût à la programmation et l’affinage de vos réglages, il vaut mieux les garder en mémoire.. et puis parions que vous aurez très vite plusieurs modèles et donc plusieurs programmes/réglages.

8eme critère: respecter la réglementation

Là c’est simple, il faut sur l’émetteur le logo CE avec ou sans le point d’exclamation ! Pour les émetteurs en 2,4. Cela signifie que le produit acheté répond aux normes Européennes ET Françaises (le !) d’utilisation des radiofréquences. Néanmoins depuis avril 2013, le CE suffira, la France est enfin aux normes Européennes avec l’utilisation des fréquences hautes de la bande des 2,4Ghz à 100mW pour toute la bande attribuée au wifi soit de 2400 à 2480mhz. Au 1er Janvier 2015, nouvelle norme EN300 328 v1.81 pour les équipements en 2,4ghz (RC ou pas), tous les emeteurs vendus apres cette date doivent la respecter (demandez au vendeur), mais on peut utiliser les materiels vendus avant le 1er janvier. Pour les contructeurs Graupner, Futaba, Robbe, Multiplex des mises à jour logicielles sont prévues voire inutiles. Pour SPEKTRUM, les nouveaux émetteurs vendus apres le 1er janvier 2015 ne seront plus compatibles avec les vieux récepteurs 2,4ghz en DSM2 mais seulement ceux en DSMX…Comme vous débutez et que vous achetez votre première radio neuve, no soucy,  mais pensez à ne pas acheter de récepteurs d’occase !

De toute façon, fuyez le DSM2, c’était pas le plus fiable des systemes contrairement au baratin du marketing Horizon…

9eme critère : compatible simulateur PC

Quelques simulateurs s’imposent sur le marché, Aerofly, Phoenix, Real flight, FMS. Débuter dans le modélisme radio-commandé aujourd’hui est plus aisé grâce aux logiciels de simulation. Pour l’avoir observé, le gain de temps comme le gain financier est réel dans l’apprentissage du pilotage. A titre d’exemple, un apprenti modéliste de 30 ans a été lâché, par mes soins, au bout de 15 minutes de « surveillance » ! il avait utilisé durant 2 mois un simulateur de son modèle (moto-planeur) virtuel… incroyable, atterrissage sans encombre et voltige de base dès le 2eme vol réel. J’en suis convaincu, pouvoir utiliser son propre émeteur associé à un simulateur performant est un vrai +. Bon il est vrai que ce modéliste n’a pas continué faute de temps ou alors,  trop facile le pilotage ??

Les logiciels de simulation sont vendus ou gratuits pour FMS, les packages comprennent des câbles de liaison avec l’emeteur. On trouve en option ces câbles chez les détaillants. Dans tous les cas tous les logiciels sont compatibles avec toutes les marques (sortie ppm du tx), il suffit de trouver le bon câble ou adaptateur.

la 7 cp Futaba a pour qualité une transmission FAAST mais est hors concours pour son tarif et son devenir ? bientot remplacée ?

10eme critère : le prix des recepteurs  ?

Paramètre important, le prix des pièces à acquérir, c’est a dire les récepteurs. En 1978, les prix étaient tellement élevés qu’il nous arrivait d’avoir sur le terrain ou la pente 3 modèles et de passer de l’un à l’autre les servos et les récepteurs… au fur et a mesure de la mise hors service des modèles… En 1978, une radiocommande 4 voies proportionnelles (Robbe, Futaba) coutait plusieurs mois de salaire…

Aujourd’hui on achète des récepteurs et on cede même les modèles en occasion avec leurs servos..

Sachant que tous les servos sont compatibles avec tous les récepteurs sauf exception. Il reste le problème du matériel propriétaire, à savoir le récepteur. Donc des récepteurs pas chers c’est bien ! A noter que la politique des grands fabricants pourraient se comparer aux fabricants d’imprimantes, la marge se fait sur la cartouche d’encre…ici le récepteur. Bientôt on vous offrira l’emeteur et si le fabricant verrouille bien son soft, il n’y aura plus de cartouches compatibles.

Concernant le prix des récepteurs, sachant que chaque protocole de transmission est unique et non compatible entre marques, il est clair que le client modéliste devient captif de la marque choisie. Le pire étant Futaba qui propose actuellement 2 systèmes incompatibles entre eux. Donc ne comptez pas débuter avec l’entrée de gamme Futaba 6JG pour migrer ensuite vers le FASST plus performant en réutilisant vos récepteurs. La radio 6JG a été conçue pour contrer les concurrents dans les gammes des premiers prix.

Donc, on l’a vu, on est marié à la marque sauf que certains récepteurs FRSKY ou Corona sont compatibles avec Futaba FASST ou Spektrum… a des prix inférieur de 50% voire 75% aux originaux. Cela va t’il se développer pour toutes les marques ? J’ai déjà obtenu une réponse (écrite) d’un très gros magasin chinois (devinez !) OUI pour les produits les plus diffusés mondialement. NON pour les Jeti, Multiplex, Futaba JG ou Graupner Hott tant que leur diffusion n’est pas suffisante pour espérer un marché  important c’est a dire mondial.. business is business.

Le top du top, on trouve maintenant (sept 2013) des logiciels en open source pour turnigy ou frsky  qui proposent les différents types de modulation pour s’adapter aux spécificité de chaque marque… sans donc changer de hard, tout passe par le soft. Ainsi on peut utiliser plusieurs marques de récepteurs avec un même emeteur sans changer de module d’émission.

WARNING : depuis la mise en place en europe au 1er janvier 2015 de la norme EN300 328 v1.81, les emeteurs devront scruter la bande et utiliser les frequence innocupées. Les recepteurs « compatibles » futaba, robbe ne seront peut etre pas capable de suivre les nouveaux emeteurs en particulier si il n’existe pas de mise a jour logicielle. Pour Spektrum, c’est clair, on oublie le dsm2 (qui déjà était un système dépassé, trop lent en vas de perte signal et trop sensible a l’alim) et donc les vieux recepteurs, les recepteurs orange dsm2, pareil ! quid des recepteurs frsky pour futaba ? le risque existe qu’ils ne fonctionnent plus et que l’on ne puisse pas les mettre a jour.

11/ sujet sensible, le PRIX

Le constructeur peut indiquer un prix public conseillé, ce prix de référence est souvent disponible sur son site web ou son catalogue papier. Le prix de vente de la radio est fixé par le détaillant. Les conditions de ventes précisent le port, la garantie etc. Ce prix détaillant est jamais supérieur aux prix conseillés. Attention de bien comparer les produits. Certains détaillants voire importateurs, enlèvent, modifient ou rajoutent servos, récepteurs, accus, voire câbles de mise à jour, modules optionnels etc.  J’ai même vu des servos remplacés par d’autres pour être moins-disant.. donc pour un même ensemble radio on compare des choux avec des choux.

Le prix du détaillant peut varier en fonction de sa politique commerciale, mais attention aux baisses généralisées de prix des produits chez les détaillants, c’est le signe de la liquidation de stocks avant l’arrivée du nouveau modèle ou d’une promotion très ponctuelle du fabricant/distributeur. Je plains alors le détaillant qui a stocké à l’ancien prix… Je rappelle que la période des soldes officielles est le seul moment ou un détaillant peut vendre EN DESSOUS de son prix d’achat. Cela s’appelle des soldes pas « promo », « offre spéciale », « destockage » etc

On peut noter également que certains importateurs (Horizon Hobby, Aviotiger) maîtrisent les prix détaillant, pas question de voir un magasin faire une promo perso sous peine de se faire taper sur les doigts ou pire de se voir refuser les prochaine livraison (j’ai des noms) ! entente sur les prix ? verrouillage du marché ? entorse à la concurrence ? On peut le déplorer, mais cela permet aussi de maintenir des marges raisonnables pour les détaillants et donc leur survie. A force de courir après le moins disant, on connaît le résultat, disparition des magasins de proximité, diminution de la concurrence et à terme augmentation des prix !  Le libéralisme adore parler de concurrence mais son rêve c’est justement de la supprimer pour maximiser ses profits.. (ouh là on dirait du Melanchon…)

Donc si le prix est identique, la différence c’est le service…  A nous consommateur de faire le tri.

Si tous les modèles d’avions vendus volaient, il ferait noir toute l’année !

Tout a un prix, le service aussi.. et quand on débute, soit on achète une boite chez le moins cher, à distance et on se débrouille seul, par les forums web, les copains voire le mode d’emploi (!) OU on se tourne vers un détaillant compétent de proximité. Vous pouvez, aussi, choisir votre matériel sur les conseils des amis et le négocier ensuite auprès de votre magasin de proximité. Sérieusement, débuter seul, c’est une perte de temps, une perte financière et avec au bout du compte très souvent l’abandon de ce loisir pur et simple. Comme me disait le commercial d’une très grande marque, si tous les modèles vendus volaient, il ferait noir toute l’année ! Il y aurait donc des tas de modèles dans les greniers ou sur le dessus des armoires pour cause d’abandon…c’est pas faux.

Il y a quoi sur le marché actuellement en juin 2014  ?

Si on commence par les marques dans la même fourchette de prix (150/250 euros), je retiens (on pourra me le reprocher) les plus grandes qui proposent toutes des produits fiables et suivis :

Multiplex : Cockpit

Futaba : 6JG (remplace la 6EX) ou plus chère la 7cp  (incompatible avec la 6JG !) Car il ya 2 systemes de modulation incompatibles chez Futaba, le FHSS et le FASST !

Graupner  : MX12 Hott et la MZ12 Hott depuis 2014

Hitec : la toute dernière l’Eclipse Pro, l’optic 6 etant  plus ancienne et plus proche d’une dx6

Spektrum : DX6I (a oublier), la DX7 en dsmX (compatible dsm 2) et surtout sa remplacante la DX6 V2 (juin 2014)

toutes sont des 6/7voies d’entrée de gamme, du 2,4ghz, des radios programmables (avec mémoire des modèles) aux normes Françaises.

Additif juin 2014 :

On notera que la nouvelle Spektrum DX6 V2 est bien plus performante et tres differente de la DX6 V1 qui est bradée à 129 euros (c’est pas un hasard…). Si vous choisissez Spektrum, laissez tomber la V1 et sa programmation limitée (planeurs) et sa peinture qui s’ecaille..

Si on reprend nos critères :

V01.4-07/2012 Hitec Spektrum Spektrum Futaba Multiplex Graupner
fonctionnalités Eclipse pro DX6V2 DSMX DX7s DSMX 6JG cockpit MX/MZ12 hott (8)
1/ nb de voies 7 6 7 6 7 6
2/ 2,4ghz oui oui oui oui oui oui
3/ accu tx nimh non (4piles R6) nimh nimh nimh nimh
4/ popularité marque + + +++ + +++
5/ programmation basique + basique + basique + basique basique + basique ++
6/ télémétrie oui oui oui non oui oui
7/ mémoire 16 250 modèles 20+ 15 modèles 18+ illimité (sd card)
8/ réglementation oui oui oui oui oui oui
9/ Simulateur RC (7) Phoenix(5) Phoenix(5) (7) FMS (4) Phoenix(5)
10/ prix des rx (euros) 49(1) et 60 49(1) 49(1,2) et 99 35(1) 49(1),65(1),75 55 (2)
11/ prix de l’ensemble RC (juin2014) 230 à 260 (2) 199 279 182 249(2) 199 à 250 (2)
autres détails +
écran graphique oui + Ret ecl. oui + Ret ecl. oui non non oui + Ret ecl.
mise a jour web/pc non oui par carte sd oui non Option (37€)(6) oui de série + sd
mémoire extensible non oui carte sd oui carte sd non sauv sur PC (6) oui micro sd
option accu tx lipo ? oui oui non oui de série oui de série
télémétrie vocale non oui non non oui option oui de série
chargeur tx oui non oui oui non oui
notice papier FR oui oui oui oui oui
écolage liaison câble option option option option option option
écolage sans fil non oui non non Option (67€) oui de série
durée garantie 2 ans 2 ans 2 ans 1 an ? 2 ans
manches sur roulements ? oui oui ? non oui
les « gros » – ! peu répandue un tx sur piles ! prix rx télémétrie no FAAST prix rx télémétrie  rx 1 antenne

remarques :

(1) prix des rx SANS télémétrie, compatibles disponibles mais des doutes sur leur qualité (orange)

(2) avec ou sans recepteur

(3) Il existe des recepteurs compatibles moins chers FAAST chez Frsky et Corona

(4) simulateur FMS en téléchargement gratuit, achat du câble MPX

 (5) l’achat du logiciel comprend le câble compatible avec votre émeteur
 (6) on peut sauvegarder tous les modèles surlespc avec logiciel gratuit,câbleusb

 (7) Tous les simulateurs acceptent une sortie ppm, il suffit de trouver le bon cable…

And the winner is ..

la Graupner MX12 Hott est au dessus du lot tant techniquement que fonctionnellement. On détaillera plus bas même si la nouvelle Spektrum DX6 V2 s’approche de ses caractéristiques.

Un podium c’est 3 places, alors qui derrière ? L’écart est tel que les concurrents seraient plutôt sur l’herbe. La Futaba 6JG est hors jeu, pas compatible faast, pas de télémétrie, écran digne d’une vieille MC12.. Hitec eclipse pro, est intéressante mais de diffusion confidentielle. La Spektrum DX6 V2 pour la telemetrie possible, l’ecran graphique et surtout le dsmx (fuyez le dsm2 ! ou pire le dsm !),  La Multiplex Cockpit pour sa télémétrie

Pourquoi la Graupner MX12 Hott ?

C’est pas la dernière arrivée sur le marché (Spektrum DX6 V2) et pourtant elle propose des fonctionnalités de série que l’on ne retrouve même pas sur le très haut de gamme (écolage en wifi par exemple).

  • La télémétrie est intégrée des ce premier modèle et vocale en plus ! on a le minimum avec la tension réception et la qualité de transmission (critère primordial)
  • des récepteurs telemetriques sur lesquels il suffit de brancher la sonde souhaitée (alti vario, gps) sans ajout de module supplémentaires couteux comme la Spektrum DX6 V2
  • La sauvegarde sur PC ou carte SD
  • un écran graphique ET retroéclairé qui facilite concrètement la programmation, après l’usage d’une ancienne MC12 ou de l’actuelle futaba 6jg, on perçoit très vite la différence, quand je pense que certaines radios haut de gamme multiplex n’ont pas le retroéclairage car cela consomme trop… incompréhensible.. un inter c’est pas compliqué quand même ?
  • une programmation simple et très puissante proche des MX MC 22/24. Cette MX12 est en fait une MX20 mais avec un logiciel simplifié.
  • Une option lipo pratique pour augmenter l’autonomie et ne pas avoir a recharger tous les mois votre émeteur si vous ne l’utilisez pas (absence d’autodecharge). Mais même sans cela, comme la Cockpit Multiplex, de série, la MX Hott est équipée d’accu nimh RTU (ready to use) à très faible autodecharge qui facilite la vie des pilotes occasionnels.
  • une gamme étendue de récepteurs  ou la portée varie de 300 à 4000m, la masse de 1,5 gr à 50gr et qui peut posséder 3 gyroscopes, 3 accéléromètres, un altimètre et variometre intégré…  et tout cela de 30 à 200 euros pas facile de s’y retrouver

Pourquoi encore la Mx12 ? L’ensemble basique est livré aujourd’hui avec chargeur, câbles de mise à jour, carte microSD, télémétrie vocale (mais plus de recepteur !). La MZ12 Graupner est moins chere mais est alimentée par piles r6 avec les fameux ressorts… berk..  Pour un début la MX12 est préférable grâce a l’accu, son chargeur, son cordon de mise à jour.

J’ai pu ouvrir 2 emeteurs MX12 et MX20, c’est la même mécanique, même écran, même électronique sauf une pile de sauvegarde sur la mx20, des touches sensitives (voir photo ci dessous pour les touches de la mx20),  le soft, le nombre d’inters/potentiomètres auxiliaires ou la capacité de l’accu qui font la différence. Le prix aussi, presque 400 euros pour la MX20.

Des reproches quand même :

  • le récepteur GR12L de base (livré avec la MZ12), est plutôt destiné aux parkflyers, trop gros pour l’indoor (ou alors enlevez le boitier) et portée théorique insuffisante pour un modèle thermique intermédiaire par exemple. 1 seule antenne donc attention à la qualité de réception sur un modèle à risque. Je l’utilise néanmoins sur un YAK55 Telink sans souci et a perte de vue. Et le type de pilotage 3D tres rapide (et parfois désordonné) que je pratique apprécie peu les pertes de signal. C’est visible immédiatement ! Aucun souci rencontré avec ce récepteur GR12 dans un environnement urbain dense et a 500m de de 2 pylones GSM, wifimax et relai TV qui ont provoqué multiples tops ou crash en 41 et qui commenceraient a parasiter le 2,4ghz « simple » (assan, dsm, dsm2…) ?

  • Absence dans la gamme de récepteurs d’un modèle indoor eco avec prises universelles,
  • La mise à jour des softs est pas simple aujourd’hui, cela fonctionne mais ce n’est pas la doc qui m’a beaucoup aidé, (merci Thierry). A noter que ces mises à jour ne sont pas obligatoires ! Des la sortie de boite tout fonctionne tel quel.
  • Il manque une doc de type QUICK START, la doc papier fournie peut faire peur, 180 pages…
  • Un detail, le grip des manches est insuffisant, j’ai changé les embouts par du piquant.. qui s’usera bien assez vite. A noter que les embouts compatibles Futaba sont utilisables (filetage M3).
  • La qualité des plastiques comme des inters est moyenne, on est assez loin des MX22 JR mais du niveau Futaba.
  • Un défaut commun à toutes ces radios MX, l’absence de commande (voie 5 ou 6) sur le coté du boitier, actionnable par l’index SANS lâcher le manche. Le potentiomètre central est inaccessible
  • Le chargeur fourni pour l’emeteur ne possède pas de voyant de fonctionnement. On a toujours un doute sur la connexion, une led ne coute pourtant pas cher Mr Graupner.

Pas assez chère mon fils …. c’etait avant..

Le prix public conseillé (nov 2015) est fixé à 209 euros TTC par Graupner sur son site web mais sans recepteur ! On la trouve à 185 euros (nov 2015).

texte original de 2013 : Pourquoi votre détaillant local préféré vous proposerait cette radio plutôt qu’une de ses concurrentes (même moins performante) ou il réalise 2 ou 3 fois plus de marge ?  Oui pourquoi ? S’il vous vend cette MX12 Hott, il pourrait peut être espérer se refaire sur les accessoires (récepteurs) ou la marge est un peu supérieure,  mais qui lui garantit que vous les achèterez chez lui ? ingrats que vous êtes ? Donc autant vendre la marque X ou Y, plus profitable tant sur l’émetteur que les récepteurs, pas de soucis pour le vendeur, la marque XY est fiable (comme tous les produits du comparatif) tant pis si vous n’avez pas le meilleur, de toute façon, vous débutez, donc vous n’y connaissez rien et vous faites confiance… Et on peut parier que vous serez satisfait… l’ignorance a quelquefois de bons cotés… Réfléchissez, les propos ci-dessus sont applicables a beaucoup de produits ou services.. et ne sont pas spécifiques au modélisme.. électroménager, automobile, assurances etc. Néanmoins, je ne vais pas jeter la pierre au commerçant, sachant que le débutant a de grandes chances de l’interroger sur tel ou tel point de l’utilisation du matériel après l’achat, le temps passé pour les explications et les conseils aura souvent mangé la marge  ! Pour les malins qui s’informent, il y a des revues qui testent qui comparent, l’electroménager par exemple, et qui défendent le consommateur…(Que choisir, 60 millions de consommateurs). Dans le modélisme.. je cherche… je cherche …il y a bien des forums mais il faut avoir un minimum de connaissance pour trier les infos objectives et argumentées des commentaires aussi inutiles qu’insignifiants… il est méchant le dbs911. Alors malgré tout cela, le conseil du commerçant n’est pas à négliger mais restez lucide ! Ou l’intérêt du consommateur ne rejoint pas forcement celui du détaillant. On pourrait dire la même chose de l’industrie pharmaceutique, mais je m’égare..Vous ne risquez pas de voir cette Graupner MX12 en tète de gondole dans les magasins… certains refusent même de l’approvisionner et donc de vous la proposer.  j’ai des noms ! Il faut noter que même à 209 euros (prix conseillé par Graupner), cette MX12 Hott est toujours la plus compétitive des 6 voies et avec toujours autant d’avance …

Donc si vous la voulez, il faudra la réclamer dans certains magasins et résister aux discours du vendeur ! 

nov 2015

Le chapitre précédent a ete redigé en 2013, Graupner a revu sa gamme et ses tarifs. Et devinez ? a la hausse… now en novembre 2015, les MX sont vendues sans récepteur et le prix est en gros le même qu’avant.. Les MZ 12 sont complètes mais sur piles.. Graupner positionne la MZ en entrée de gamme, et la MX comme emeteur seul..

Attention au contenu de la boite, des détaillants proposent avec ou sans récepteur, éventuellement un 8 voies ? bref comparez pas des choux et des carottes..

Je vous proposerais plus tard un article traitant de la mise à jour des softs de l’émeteur , du récepteur comme des capteurs telemetriques, c’est pas le plus simple mais y on y arrive. Attention, je me répète, cette mise à jour n’est pas obligatoire ! cela fonctionne très bien à la sortie de la boite tel quel.. et pour compléter mon propos, attendez que la dernière version du soft ait fait ses preuves ! Il vient d’y avoir un rappel de Graupner SJ pour demander de réinstaller l’avant-dernière version du soft ! c’est un peu comme en micro-informatique, il faut pas être trop pressé ! Dans mon cas j’ai 4 versions de retard  (Aout 2013) et cela marche très bien comme cela… d’autant que installée dans un arkanj (aeromod) 100% carbone et dans un X1 de hjk, racer f5d de même composition, aucune perte de liaison a été remarquée .

Autre critère , que voit on en compétition planeur f3x le plus souvent ? du futaba (fasst) et du graupner, c’est pas tout a fait un hasard. Mais avec cet article vous aurez quelques raisons du pourquoi.

Bons vols

MD

Synthese MZ12 :

les + :

  • même soft, même écran que la MX
  • un ensemble complet avec RX GR12 (celui qui etait cedé en 2013 avec la MX12)
  • une sangle
  • 20 modèles en mémoire au lieu de 10 en natif (bof car la carte SD de la mx12 permet une sauvegarde illimitée)
  • moins cher que la MX

les – :

  • pas d’accu emission
  • pas de chargeur
  • pas de lecteur carte sd
  • pas d’adaptateur usb ! a acheter en +
maj 02/11/2013 chap 11/prix
maj 23/10/2012 chap 2,4ghz
maj 11/2012 prix mx12
maj 04/2013 norme CE
maj 06/2014 nouvelle spektrum dx6v2
maj 04/2014 ajout mz 12 Graupner et maj prix
maj 02/2015 compatibilité spektrum dsm2, nouvelle norme EN300 328 v1.81
maj 04/2015 qualités (et surtout defauts) du dsm2 et dsm Spektrum
maj 11/2015 nouveaux tarifs Graupner MZ/MX
maj 12/2015 point negatif, l’absence de voyant sur chargeur tx

Tous droits réservés, textes et photos, duplication interdite sans autorisation écrite de l’auteur. Credit Photo : MD/dbs911, Hitec rcd, Horizon hobbies, Futaba corporation, Heliplane.net, Modeltoy, Graupner SJ, Net loisir, Toys and games No commercial use or publication (e.g. on other www or ftp sites, print media) without the written consent from the author.

Publicités
Comments
13 Responses to “La meilleure radiocommande 6 voies en 2015 pour débuter ? Ou le comparatif que vous ne lirez pas dans une revue ! maj 04/2015”
  1. franky15 dit :

    je suis un novice de 44 ans, franchement merci pour ce comparatif. Je ne manquerais pas de venir faire un petit tour dans vos colonnes . J ‘apprends beaucoup merci

    • dbs911 dit :

      merci. on a toujours ete novice a un moment donné… mon but est de vulgariser (dans la mesure de mes connaissances) un domaine ou l’info diffusée par des medias commerciaux ou des magasins n’est pas toujours exaustive..

  2. dudulle dit :

    Edit : Une MX12S et une DX6i se partageaient les défauts.

    • dbs911 dit :

      peut etre mais ici on a testé la mx12 hott, la mx12s n’est plus commercialisée. Là ou je peux etre d’accord avec vous, c’est sur la qualité des materiaux employés. Les Hott c’est du SJ pas du JR. Les spektrum dx 6, 8 voire 10 sont a la meme enseigne, manipulez les inters et comparez a du JR… Il faut dire aussi que le prix a été divisé par 2 pour des radios au soft presque comparable, l’economie vient d’abord de la realisation mecanique et des composants electromecaniques.

      • Bento Eric dit :

        Bonjour,

        Pour ma part j’ai vraiment apprécié ce comparatif. Je suis sur l’achat proche d’une nouvelle radio. J’ai actuellement une mx16 (41 Mhz) équipée d’un module Assan (2.4 Ghz). J’ai des petits modèles (1,40 maxi en avions, easy glider en planeur, petite ailes polystyrène, avions epp et depron pour vol en salle….) mon problème actuel étant le nombre de mémoires.
        Que pensez vous des radios Spectrum DX9 et MZ 18 Hott ?
        Merci.

      • dbs911 dit :

        bonjour
        dx9 et mz18 ? Pas de précipitation, par principe matériel très récent donc on va laisser les clients beta testeurs s’amuser quelques mois… les MZ etait dans les cartons de SJ avant son rachat de Graupner (elle étaient visibles sur le le site SJ). A première vue un écran tactile en couleur serait la principale modif. Pour moi c’est un gadget bouffeur de courant… un écran NetB retroeclairé lisible est suffisant. Entre-nous un écran couleur est inutile voire dépassé, a quand une radio économique sans écran connectée en bluetooth avec son smartphone (ou son notebook) ou l’on pourrait afficher tous les paramètres de prog ? Reste la grande inconnue, le soft. Est ce un original graupner identique au MX hott (facile et puissant) ou un truc tres diffèrent ?

  3. dudulle dit :

    Il y a certaine marques comme ça, Apple, Audi, Graupner, qui ont des fans.
    Perso j’ai eu une mx12s, bah j’en étais pas fou d’amour, finition très cheap, plastiques durs partout, jusqu’à osez peindre de fausse zones de préhensions en noir pour économiser un surmoulage sebs ou des inserts elasto rapportés, à l’intérieur c’était du même acabit, mécanique mal conçue (passage de mode 1 à mode 2 merdique, y’a pas d’autre mot pour des gens dont le travail est de concevoir des tx depuis aussi longtemps), câblage convenable, interrupteur durs, affichage bof, beep désagréables.
    …pourtant cette radio je l’ai achetée parce-que j’avais lu des tas d’avis de « fans » Heu-reux sur le net, comme quoi…

    Bref, depuis que je l’ai vendue au profit d’une DEVO8S (à ben ouais c’est moins coté en terme d’image) c’est le pieds :

    – Passée direct sous deviation histoire d’avoir plusieurs protocoles sous la main, sympa pour acheter du bnf de divers marques… C’est le seul système ouvert au niveau soft, à considérer…

    – orangerx (et d’autres) qui offrent des rx dsmx à pas cher pour les planeurs et le 20cc, dsm2 pour les mousses.

    – Une finition et une ergonomie sans comparaison (écran couleur, résolution, tactile au doigt au stylet, finition du boitier, de la mécanique…).

    – Et le prix.
    Je n’ai plus qu’un seul tx pour tout, des rx performants et pas cher par dixaines à ma disposition, il y a certainement beaucoup mieux, mais je doute que ça vienne de chez Graupner.

    • dbs911 dit :

      bonsoir
      j’ai pas testé la mx12s… et je ne connais pas assez la devo, ce que je sais par contre c’est qu’elle ne repond pas a mes critères n°3 et n°4. Sa diffusion actuelle est confidentielle. Ce n’est pas une radio pour débutants, a ce titre la turnigy 9x est aussi performante et bien moins chère, mais pas d’écran couleur et autres gadgets du type stylet. Vous avez une doc officielle en Francais pour votre devo ?
      Vous avez testé le SAV Français ?
      Ce n’est pas le seul systeme ouvert, Frsky Taranis, Turnigy par exemple sont aussi sur le creneau.
      De plus son prix pour une radio (sur piles !) est pas tres competitif, et oui un écran couleur tactile cela coute cher, consomme et n’est pas vraiment indispensable. Ceci étant dit, elle doit fonctionner correctement mais elle est reservée, pour le moment, aux geek rc 🙂
      Mon comparatif portait sur des marques ayant un peu d’ancienneté dans le domaine…et destinées au grand public.
      Demain peut être Walkera et la Devo rentreront dans cette catégorie, un peu de patience et laissons essuyer les platres aux autres …

  4. dbs911 dit :

    Graupner va mieux ! racheté par son sous traitant correen SJ pour les radio Hott, il devient Graupner SJ. Il est prevu un retrecissement de la gamme des produits vendus par Graupner. Le catalogue papier fait 1100 pages oui pas d’erreur 1100 pages ! et 28000 references !) Mais aucun risque pour les radios Hott qui deviennent le fer de lance de Graupner SJ. Il suffit de voir les nouveaux recepteurs incluants gyroscopes et vario/altimetre.

  5. Georges Lautemann dit :

    Bonjour;

    Je viens de découvrir votre bloc et votre avis sur la MX12 que je partage entièrement.

    Je suis « Graupner » depuis….1972….à l’époque Grundig. J’ai fait pas mal de compétitions à cette grande époque de la firme Graupner : La Banne d’Ordanche , les championnats de France de remorquage, la Teck Pokal….Je dois compter une dizaine d’émetteurs Gründig, JR et SJ….

    Entièrement d’accord encore pour affirmer que les détaillants préfèrent vendre les DX6 ou FUTABA 6FG avec plus de 50% de marge que la MX12 avec 28% seulement.
    Malheureusement Graupner est presque mort, dans deux semaines leur effectif de 120 personnes va descendre à moins de 70 à Kircheim-Teck. La faute à trop de négligences dans le choix de leurs fournisseurs et un catalogue mal organisé. Les erreurs 2,4GHZ également: après six mois de revente de SPEKTRUM, suivi de IFS puis WEATRONIC.
    Je vole souvent en Allemagne, de nombreux modélistes ne comprennent pas et sont allé voir les autres marques. Toutefois HoTT est reconnu comme le meilleur et de loin actuellement.

    Je connais bien Ralf Hebing (concepteur du HoTT et des électroniques GM « voitures ») , Florent Baudoin (dir commercial) et Gerard Almayer ( Graupner Service). Je leur souhaite beaucoup de courage en cette période et j’espère de toutes mes forces que 2013 verra le renouveau de cette marque prestigieuse.

    Georges Lautemann g-lautemann@wanadoo.fr

    • dbs911 dit :

      bonjour
      Graupner ne va pas bien, un catalogue plethorique, des erreurs sur l’ifs puis le weatronik, un rebadgeage de modeles chinois de pietre qualité et une absence de nouveautés serieuse pour le grand public et voila ou nous en sommes. Effectivement les hott font actuellement la marge de graupner mais pour le passif .. On evoque SJproporc qui pourrait reprendre les radios et les distribuer. regardez multiplex, ils avaient une gamme de planeurs bois et fibre, aujourdhui que de la mousse mais avec un succes certain. Le business du modelisme evolue, grand public, plus de volume et moins de temps pour construire.. que reste ‘il du mpx originel ? Ils avaient laissés tomber Tangent qui a ete repris par Graupner il y a 2 ou 3 ans !
      J’ai plusieurs radio mx22, mx12 hott et mx20 hott il est vrai que la qualité de fabrication n’est plus celle de JR mais le prix a ete divisé par 2 avec d’enormes fonctionnalités supplementaires (telemetrie, synthese vocale, carte sd, retroeclairage etc etc). Graupner est une marque prestigieuse mais vieillissante. Elle va survivre et se rationnaliser a la mode mpx avec j’espere une gamme de produits plus etendue vers le moyen/haut de gamme, cela ne fera pas beaucoup de volume malheureusement. Par contre les radio hott seront toujours là et je ne comprends pas les modelistes allemands qui se tournent vers d’autre radios, ils ont peur de quoi ?
      Je pourrais en ecrire des pages sur l’evolution du business modelisme, j’ai vu l’evolution depuis 1975 date de mes debuts, notre loisir evolue, d’elitiste (oui oui la rc en 1975/1980) il est devenu grand public avec ses travers commerciaux. c’est le sens de l’histoire et tant qu’il y aura des artisans talentueux et meme si nous les equipons de chinoiseries achetées directement de l’autre coté du monde, on survivra 🙂

  6. Fontaine dit :

    Bonsoir,
    Votre article répond en tous points aux questions que je me posais pour remettre à niveau ma RC. (Mon dernier matériel, Robbe, remontait à 1992 !)
    Je viens donc de commander cette Graupner MX12 Hott.
    Et je vais pouvoir remettre en service ma collection de RS200 !

    Sincères remerciements d’un vieux modéliste.

    • dbs911 dit :

      un vieux modeliste ? a qui le dites vous.. j’ai encore une robbe mars rex de 1980..et plein de rs100, 500 ou le top à l’époque, le rs600..tenez nous au courant de vos premiers contacts avec cette radio moderne. Enjoy !

%d blogueurs aiment cette page :