Tucan Multiplex combo MilleniumRC (part 2 essais en vol)

DSCF9406

Essais en vol  (30 vols, + 100 atterissages) 

L’appareil est réglé aux débattements préconisés par Multiplex pour la position mini du dual rate et au maximum des débattements possibles pour la position max du dual rate.Je procède ainsi par principe, car les débattements préconisés par les constructeurs sont souvent raisonnables et adaptés aux situations de vol « normales ». A aucun moment du vol, y compris durant les phases violentes, la cellule n’a laissé paraitre une faiblesse. Chapeau bas.

Centrage selon notice.

Configuration

La configuration électronique est celle du combo millenium (voir article partie 1 construction). Elle permet de passer de 350 à 700w en changeant simplement d’accu lipo 3s en 4s. On conserve ainsi le controleur, le moteur et l’hélice 12×6 fournie. On peut améliorer la vitesse de vol en 4s en passant à une 11×8,5 ou 11×8. Demandez à votre détaillant.

Temps de vol : en 3S comptez plus de 15 minutes pour un vol cool, en 4S, entre 8 et 10 minutes.

DSCF9394mod

Décollage

Le décollage ne pourra s’effectuer que sur piste en dur ou green de golf.. on oublie la pâture et encore plus le décollage à la main, l’aile basse et le fuselage large limite la prise en main.

Le train tricycle est précis, limitez son débattement à un rayon de 2m, moins que cela pourra entrainer un basculement sur l’aile aisément et alors bonjour le papier abrasif appelé bitume. Pensez a protéger les saumons par un patin en plastique découpé dans une carte de crédit par exemple.

Mise de gaz, le Tucan évolution (3S) décolle en 15m sans vent, en 4s (évolution +) c’est ramené à 5m…si on insiste un peu sur la profondeur.

La pente de montée est de 45° sans vent et sans faiblir, en 4S c’est vertical…

Atterrissage

Le modele ideal pour l’apprentissage des beaux atterissages

La 12×6 est un frein moteur tres efficace, on peut debuter la finale avec 30° de pente, moteur coupé, la vitesse se stabilise à 50kmh environ et si vous etes bien aligné, il suffit de laisser aller, sans action sur la profondeur jusqu’à 1m d’altitude ou vous pouvez commencer à arrondir. C’est facile et tres comparable à un trainer. Il faut simplement eviter de debuter trop loin la finale, à 30° la finesse avoisine 2.. Plus de 100 atterissages ont été réalisés, tous n’etaient pas parfaits, vent de travers, turbulences (ceux qui connaissent mon terrain d’evolution a ste Luce comprendront, voir photos ci dessous), atterissage hors piste, cheval de bois,  le Tucan a resisté a tout. La solidité de l’ensemble est vraiment remarquable, l’alliage contreplaqué, carbone, mousse est tres efficace pour une charge alaire tres faible de 50g/dm2 env.

une pente importante pour la finale mais le disque d'helice fait un aero frein efficace

une pente importante pour la finale mais le disque d’helice fait un aero frein efficace

admirez la haie située à 50m du debut de piste, le terrain de ste luce sur Loire, c'est pas pour les indecis du manche...

admirez la haie de 10m située à 50m du debut de piste, le terrain de ste luce sur Loire, c’est pas pour les indecis du manche…et  quand le vent se leve ( il se couche que la nuit..)

Coté figures

Le Tucan n’est pas un modele de voltige academique mais est capable de part sa motorisation et la rigidité de la structure (jamais mise en defaut) de supporter toutes les evolutions y compris les + violentes. Et comme MilleniumRc me prete le modele sans condition de retour intact, j’ai l’immense avantage de pouvoir lui faire subir tous les outrages, tous ! Histoire de voir les premiers indices de faiblesse du modele testé.

Donc on essaiera toutes les figures de base.

Vol dos : correction significative, le diedre important de l’aile ne favorise pas la stabilité en roulis du modele, il se dandine un peu, et des que le vent se leve, c’est tres visible.

Les boucles : droite ou inversées peuvent se réaliser avec 50m de diamètre. Elles ne désaxent pratiquement pas si la variation de gaz est faible. Le couple moteur avec la 12×6 est bien present.

Les tonneaux rapides : legerements barriqués, necessitent une correction importante en vol dos pour maintenir la trajectoire rectiligne.

Tonneaux lents : nécessitent une grosse correction à la profondeur en phase dos comme à la dérive. Malgré cela ils seront difficiles a realiser sans « faux rond ».

Tonneaux à facettes/vol tranche : grosse correction de dérive et mayonnaise à la profondeur pour essayer de rester propre. Le Tucan montre là sa limite en voltige, malgré une surface tranche non negligeable, la position de l’aile comme le diedre n’aident pas.

Renversement : pas facile, grand coup de derive et coup de gaz pour la souffler.

Decrochage : du fait de la charge alaire faible (50gr/dm2) rien de vicieux, le decrochage est tardif et bien en plat, c’est rassurant pour les approches pas tres propres… mais vous ne ferez jamais cela n’est ce pas ?

Vrille : elle passe tant avec les petits debattements (origine multiplex) que bien sur les grands. Rappelons que la capacité d’un modele a passer la vrille depend des debattements plutot que du centrage.

Déclenchés : peuvent être violents tant en positif qu’en négatif. C’est spectaculaire. Et le cockpit est resté en place. La fixation par aimant est efficace si l’entrefer est nul. Je m’y suis pris à 2 fois pour que l’accrochage soit performant. Ma technique : coller bien a plat l’aimant dans le cockpit , une fois sec, poser l’autre partie de l’aimant dessus, mettre de la colle cyano sur le fuselage, enduire d’accelerateur l’aimant et poser la cabine fermement et precisement en place, l’accelerateur fera prendre le collage en quelques secondes. Il faut pas se rater sinon on decolle et on recommence.

Pour qui le Tucan?

Le combo evolution est un modele gentil accessible a tous pilote degrossi par un trainer aile haute, un funcub par exemple. Les qualités de vol sont remarquables, la qualité des assemblages, les choix techniques intelligents font du Tucan un modele homogene et vraiment interessant. En version 4S, les performances ascensionnelles sont transfigurées, la vitesse de vol plus elevées et on se surprend a voler, souvent, moteur coupé apres des montées tres musclées, chronometré sur un vol orienté voltige, le moteur à fonctionné la moitié du temps de vol. En version evolution (3s) c’est un gentil trainer qui vous permettra d’apprendre a poser proprement sur une piste sans risque et avec facilité. En version evolution+ (4S) , un tout autre domaine de vol s’offre à vous, toutes les figures verticales sont possibles mais comme la masse est la meme, il peut se comporter aussi gentiment que votre vieux fun cub, il suffit de jouer sur les gaz qui sont proportionnels :-).

au revoir, la suite pour le train rentrant...

au revoir, la suite pour la version train rentrant…

Points +

  • Conception Européenne serieuse, c’est propre, astucieux, intelligent
  • composants de très grande qualité
  • qualités de vol a la hauteur du ramage !
  • Solidité remarquable, durabilité assurée
  • Boite complète, accessoires, quincaillerie de qualité (quand ils sont tous là …)
  • Look superbe tant au sol qu’en vol, une elegance rare pour une mousse et avec le futur train rentrant…
  • accessibilité aux equipements, accu, rx 
  • prix raisonnable
  • notice en Francais complete et redigée par des modelistes
  • mise en oeuvre rapide sur le terrain

En résumé : Bravo Multiplex, et de coutume,  je suis plutot avare en compliments, parlez en à Millenium… Autant je pouvais contester des choix techniques sur certains produits Multiplex (easy glider, cularis par exemple) autant ici je reste presque sans voix. Encore Bravo.

Points –

Pour une fois, je ne vois pas beaucoup de choses importantes à modifier, si vous avez une idée, appelez moi !

  • manque des pièces (vis) dans mon exemplaire
  • malgré un emballage sérieux, (papier bulle) la partie centrale était abimée ainsi q’un enfoncement dans la mousse du fuselage.
  • quelques perçages a revoir, une trappe mousse pour obturer le logement du train avant (utilisation en train fixe) serait la bienvenue
  • un train plus souple serait appréciable pour menager la structure ?

A suivre, des réception du train rentrant Multiplex ou une équivalence, je vous proposerai un article pour son installation et les nouvelles performances de vol.

bons vols, enjoy

MD

mise à jour 26/03/2013

Tous droits réservés, textes et photos, duplication interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

 No commercial use or publication (e.g. on other www or ftp sites, print media) without the written consent from the author.

 

DSCF9320mod

Rappel de la méthode de Test MD :

La part 1 du test porte sur la construction du modèle en suivant  les indications du fabricant. Si je remarque une aberration dans l’assemblage ou un une erreur manifeste, j’effectue les modifs indispensables qui vous sont alors signifiées dans l’article.

La part 2 porte sur les premiers essais en vol, sur l’eau, les rigolos diront sous l’eau ou sous terre… dans les conditions météo du moment. je publierai un tableau de synthèse point positifs, points négatifs à l’issue des premiers vols et des premières impressions.

La part 3 est rédigée bien plus tard quand le modèle a évolué dans différentes conditions météo, est passé dans plusieurs mains et a volé une vingtaine d’heures. On vous fera remonter notre expérience terrain. J’en profiterai pour vous faire part de toutes les modifications visant à fiabiliser -si besoin était- le modèle.  Cette dernière partie  présentera un tableau de synthèse mis à jour.

Publicités
Comments
4 Responses to “Tucan Multiplex combo MilleniumRC (part 2 essais en vol)”
  1. daufresne dit :

    bonjour extra 300 l’exponentiel c’est en plus ou en moin merci

    • dbs911 dit :

      pour l’expo c’est tres souvent autour du neutre : grand debattement au manche et petit debattement aux gouvernes, je ne sais si c’est + ou – mais je le verifie comme cela. L’idee est que de faibles corrections au manche entraine de tres faibles deplacements de gouvernes autour du neutre.
      Par contre pour des figures violantes type declenché, on peut supprimer l’expo voire obtenir l’inverse de precedemment c’est a dire petit mouvement de manche grand deplacement de gouverne. Pour passer de l’un a l’autre l’expo est commandé par un inter qui n’est actionné que lors de ses figures violents du programme de voltige envisagé.

  2. billard dit :

    très bon model dommage que le train rentrant pas disponible jean montpellier

    • dbs911 dit :

      bonjour
      j’ai prevu de monter un train eflite (bien moins cher) que devait me fournir Millenium,et vous faire un article sur le montage et son adaptation sur le tucan mais il est aussi indisponible que celui de mpx à ce jour ! (fin aout 2013)

%d blogueurs aiment cette page :