Le vulcain de CBmodelisme, juste un petit mot… à suivre

Présentation

Pour une fois ce billet ne sera pas un test détaillé mais la présentation comparée de 2 planeurs typés voltige à l’occasion d’un court essai du nouveau venu le Vulcain de CB Modelisme.

Le site de Benoit Chauvet sera une source d’info (www.cbmodelisme.com) mais je vous apporterai en photos mon point de vue comparé. Il faut simplement savoir en préambule que le Twister n’est pas un produit réellement commercialisé mais réalisé au compte goutte par un modéliste Alain Courtillon. Le Vulcain est commercialisé depuis 1 an et est vraiment disponible sur stock ou délai d’un mois max.

Le vulcain reprends l’architecture « Multi » typé F3A avec des caractéristiques spécifiques aux planeurs de voltige mais aussi « pratiques ». Pratiques car on perçoit assez vite que derrière la planche à dessin, il n’y a pas un spécialiste du marketing électroménager chinois… bon ok j’exagère un peu

le papa

Conception Vulcain

  • charge alaire inférieure à 40gr/dm2 pour ne pas se contenter de voler les jours de tempête !
  • corde importante de 33cm pour faciliter les basses vitesses tant à l’atterrissage que lors des évolutions
  • profil au choix ritz 1 30 10 (Vulcain) ou HQ DS (quatroflaps du Vulcain DS)
  • surface tranche importante
  • fuselage profilé (naca 003 ou 4 ?)pour assurer une portance minimale sur la tranche en limitant la traînée des fuseaux planche
  • une propulsion électrique amovible pour du vol de plaine mais aussi se sauver en vdp de situations scabreuses..
  • aile en poly coffrée facile a réparer
  • une conception du fuselage issue de l’expérience ! (on a evité les angles qui sont autant de points de faiblesse)
  • une belle réalisation composite pour le fuselage, avec des renforts « sandwich », une bulle fibre laissant un large accès à la tripaille
  • une absence de karmans pour éventuellement changer d’aile qui sera facilitée par l’empennage monobloc (réglage du vé facile)

un kit complet qui necessite un peu de travail.

Ce qui pourrait en faire un must ?

jamais content le MD

  • une cde A/R par cable de la profondeur
  • des ailes coffrées fibres (à la mode Courtillon) pour gagner du temps mais aussi être plus résistant aux « écorchures » du vdp
  • une paire d’aile optionnelle de 3m20 orientée gratte et voltige soft
  • un pack déco en vinyl

Avis aux amateurs

Attention, vous achetez un kit tres avancé à l’accastillage complet, mais il faudra jouer du fer a repasser pour l’entoilage et peut être de la poncette pour le volet de dérive. Ce genre de produit n’est pas « grand public » au sens ou 80% du marché modéliste en volume est plutôt celui de la mousse prête à voler ..

Je suis un fervent partisan des commandes aller retour pour les gouvernes sur ce type de planeur (lacet tangage), vous aurez le choix à l’assemblage du modele si vous trouvez la poulie qui va bien pour le renvoi de profondeur. l’intérêt d’avoir a faire avec un artisan « local » c’est l’évolution constante du modèle  pour approcher le produit idéal. Bref ce que je décris aujourd’hui sera peut être intégré demain dans la série.

C’est d’autant plus vrai que le client du Vulcain n’est pas le modéliste débutant, on a un peu de vécu et des modèles on en a vu… et les concepteurs CB Modelisme aussi ! l’expérience cela compte, c’est aussi cela que nous achetons avec ce genre de produit.

En Vol (trop court..)

Je connais bien (?) mon Twister et l’essai très court du Vulcain DS (quatroflaps) de Bruno Chauvet m’a laissé une excellente impression, planeur facile, neutre, précis, stable (reste en position), tonneau axé, boucle ample sans grande variation de vitesse, déclenché vif et contrôlable. Je regrette de ne pas avoir pu le comparer (vitesse, gratte, maniabilité) en pente, dans les memes conditions, au Twister. Ce vulcain me rappelle un planeur allemand des années 80, l’Akrobat, de l’inertie, une corde imposante d’ou un comportement basse vitesse très sain.

Et tant qu’on y est le, ritz 1 30 10 etait aussi employé sur un planeur atypique le choucas 80 acro (il y a 30 ans) qui avec une charge alaire de 25gr. c’était capable de passer un huit vertical avec des boucles de 5m de diamètre… quel est le planeur capable de faire cela aujourd’hui. Alors la vtpr…. ce n’est que de la soupe dans un vieux pot… fin de la digression.

Tout petite conclusion..

Ce Vulcain est bien né, il rentre dans la cour des grands des ces premiers pas, il y a malgré tout du monde dans la cour de recréation, jedi, voltij, sonic, excalibur, twister, quartz, psycho etc, mais la qualité de la conception comme de la fabrication devrait faire la différence, il faudra aussi compter sur ses pouces.

Mais il y a du potentiel des a présent, cela c’est sur !

A suivre

MD

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :