Crack wing rc factory construction partie 1 (dec 2013)

DSCF1023

intro

 Après le crack pitts de rc factory,  voici du meme constructeur un ovni fun, pas cher (moins de 30 euros ttc a Nantes) et original, la Crack Wing du prolifique et talentueux RC Factory. L’ensemble est equipé de l’electronique du combo Millenium (moteur esc servo accu)  soit un moteur 15gr 2200kv absorbant 50w, un esc 6 ou mieux 10A, 2 servos de 6gr , 1 lipo 2s 300mah, helice gws 7×3,5. La motorisation est identique a celle du Gee Bee EIM.

 In the box

DSCF0949
de la mousse epp 30kg/m3 , du 3 et 10mm, imprimé sur l’extrados, dommage que les derives soient uniquement blanches
DSCF0951

un sachet d’accessoires ultra complet
DSCF0952

une seule deco dispo ? non au contraire, 6 couleurs differentes disponibles

C’est un vrai kit pas un artf, il y a un peu de travail d’assemblage, mais cela ne vous prendra que 2 ou 3 heures sur un coin de table. Les ajustages sont parfaits et astucieux (usinage cn). Il y a tout dans ce kit, pièces en epp découpées et sérigraphiées, charnieres usinées dans la masse, accastillage complet, pas de joncs carbone mais 2 longerons bois peuplier ?. La notice est uniquement illustrée + un texte en anglais commentant image par image le montage. Attention elle est a telecharger sur le site du fabricant, economie oblige ? . On notera des petites pièces usinées ans l’epoxy. J’ai été époustouflé par la qualité des usinages dans l’epp, on est très loin du defunt Donuts et même au dessus de Telink.

C’est un kit exceptionnel dans la réalisation, les astuces et je dirais même l’élégance de la conception technique. On est a des années lumières des mousses chinoises (guan li , fms etc) La conception est bien due a des modélistes qualifiés mais aussi des « mécaniciens » experts de la cn.

Bravo mais j’avais deja ete impressionné par le kit du Crack Pitts. On est dans la continuité meme si la notice papier a disparu…

Montage

Outillage nécessaire : lame de scie a métaux, épingles, cyano très fluide (5 centistokes) et médium (voir magasin Millenium), accélérateur BSI, Uhu Por ou colle contact pour EPP, cutter a lame neuve et secret de fabrication, bicarbonate de soude..pas pour les dents mais pour combler les joints de cyano et accélérer la prise !!!

Pour la retractation des gaines thermo (esc, tringleries) par pitié, pas de briquet ou de fer a souder mais un decapeur thermique, idealement a temperature reglable.

Le fer a souder pour les connexions electriques.

Pour faire efficace, je vais vous commenter les dessins de la notice Rc Factory image par image et y apporter des précisions si besoin.

En premier lieu il faut regrouper l’équipement radio, car il va être monté au fur et a mesure des collages de pièce. On ne peut pas monter le modèle et ensuite installer les servos..

donc :

Equipement du crack Wing

SACHANT  que la masse doit être la plus faible possible et la puissance suffisante pour un decollage vertical, il va falloir faire des choix. j’ai donc choisi et monté pour les premiers vols :

  • moteur type 1804 de  15gr kv de 2200
  • Hélice 7×3,5 gws la bien connue
  • ESC swift 10A (leger, fiable, tres facile a programmer et prix raisonnable)
  • 2 servos 6gr a la pignonnerie costaud, les gouvernes sont importantes
  • l’accu 2s 250 à 350 mah de qualité, masse 20gr max
  • un recepteur indoor ultra leger, ici j’ai monté un frsky 5 voies de 2g

Construction

Je vous propose de commenter les dessins de la documentation officielle (qu’il faut telecharger sur le site RcFactory) image par image en essayant d’apporter des précisions ou des modifications :

image 1

on colle les 2 parties d’aile par de la colle contact (l’uhu por ou uhu creativ est ideale) ou de la cyano

image 2

DSCF0968

on applique 2 bandes de ruban adhesif d’emballage a l’intrados pour le collage des 2 longerons bois. le plus grand avait 3mm de trop par rapport aux decoupes epp. on infiltre la colle cyano ultra fluide par l’extrados apres avoir retourné l’aile . Attention le scotch peut deteindre sur l’epp car un peu attaqué par la colle. idealement du scotch blanc eviterait tout risque.

DSCF0970

image 3 et 4

  • installez les 2 guignols epoxy, le trou de la tringlerie doit etre a la verticale de l’axe de rotation de la charniere du volet
  • installez les 2 servos, pas besoin de decouper les emplacements, je les colle à la colle fusible (pistolet à colle) ainsi pas de risque d’infiltration desatreuse dans le boitier de servo.
  • installez les 2 dominos sur les palonniers de servo au trous le plus éloigné (utilisez le palonnier simple)

DSCF0972

la fabrication des tringleries est simple et efficace, j’utilise cette technique depuis des années sans problème.

  1. on insere la gaine thermo et la cap coudée sur le jonc carbone
  2. on retracte la gaine thermo au decapeur thermique
  3. on positionne précisément la cap
  4. on infiltre de la cyano fluide des 2 cotés de la gaine thermo rétractée
  5. éventuellement on saupoudre de bicarbonate pour accélérer le séchage et faire un congé

image 5

collez la piece de renfort a l’intrados. collage a la colle contact. Alignez bien les 2 decoupes carrées, celle de la piece de renfort et des ailes assemblées. Remarquez, ci après, le fil servo pris sous le renfort.

DSCF0976

image 6

  • montage  de la quille inferieure, collage cyano.
  • dégraissez et rayez le support moteur epoxyDSCF0983
  • repérez et percez à 1,5mm les 2 trous de fixation du support metal moteur

DSCF0981

  • collez à la colle contact ou à l’epoxy 5 minutes, pas a la cyano ce support, car trop rigide et cassant, un peu de souplesse ne fait pas de mal ici et une colle épaisse permet de combler les interstices des pièces epp. Eventuellement, pour les pinailleurs, on peut découper l’epp pour mieux centrer l’hélice dans sa découpe, c’est a dire enlever la mousse jusqu’au longeron et avancer le moteur.  Je ne l’ai pas fait.
  • préparation du moteur : recouper l’axe moteur au disque a tronçonner,on utilise que le coté du « prop saver ». Collez éventuellement les bobinages au vernis ou a l’epoxy 5minutes par securité. en effet attention a la manipulation des fils. c’est du monobrin donc rigide.
  • connectez l’esc, le moteur, aucune importance pour le sens du cablage, on peut inverser le sens de rotation par la programmation avec l’émetteur (c’est simplissime). Ici j’ai modifié les prises servos et esc car mon récepteur utilise des microjst. Pour la prise accu j’utilise des micro dean mais les jst fournies sont parfaites.

DSCF0987

Ci dessus en illustration l’ensemble moteur esc ou j »ai réduit la longueur des fils. attention a ne pas recouper les fils moteurs, ils restent d’origine, je conserve seulement 1cm coté esc.

  • fixez le support moteur métal sur le bati epoxy a l’aide de 2 vis de fixation servo, attention de ne pas perdre les 2 vis pointeau de 2,5mm du support alu
  • installez l’hélice sur le moteur, utilisez au moins 2 joints toriques pour fixer l’hélice, pas de souplesse sous peine en cas de crash de  découper l’epp avec l’hélice
  • enfilez le moteur et son hélice dans le bati alu et serrez les 2 vis pointeau (cle allen de 1mm) puis blocage au vernis.
  • fixez l’esc en place (je le colle a la uhu por)

image 7

Collez les 2 dérives blanches et les 2 dérives noires des gouvernes à la cyano, il est nécessaire de redecouper un peu en fonction des servos utilisés.

DSCF0989

DSCF0990

Réglages atelier

  • Le cg indiqué est à parfait : Centrage au niveau du support moteur : Suspendez le modele avec un fil. Si vous utilisez tous les composants fournis dans le combo, pas de plomb a prevoir. Pensez neanmoins a positionner votre recepteur le plus avant possible.
  • débattements le max partout, contrôlez que les débattements prof et ailerons max ne butent pas sur les découpes dans les dérives,
  •  expo 50% sur tous les axes
  •  vérifiez le fonctionnement électronique de l’ensemble, sens de rotation moteur (inversable par programmation de l’esc, voir notice)
  • sens des débattements (la bonne blague)
  • programmez idéalement un différentiel inverse de 30%  (l’aileron descend plus qu’il ne monte) DSCF1021

Au neutre les ailerons sont relevés de 4mm mesurés au bord de fuite a hauteur des guignols

DSCF1005

masses, perfs :

Rc Factory annonce 90gr. je suis à 104 avec accu et l’équipement ci-dessus. Attention au poids de votre récepteur ! On peut gagner 5gr avec un accu 2s 250ma, un esc 6A, et un moteur de 10/12gr mais au vu des premiers vols, et apres avoir eu les 2 configs, la différence est infime en vol lent et la puissance manque un peu.  pour les servos, il faut quand même etre raisonnable, les gouvernes sont très importantes et les efforts conséquents, donc on reste comme cela !

DSCF0996

Le moteur consomme 6,5A  en début de décharge.

L’ensemble est très performant, décollage vertical mi gaz, autonomie plus de 8 minutes.

Synthèse Crack WING (part 1)

Points +

  • fabrication Européenne
  • composants de tres grande qualité, découpes parfaites, c’est du Lego
  • accessoires, quincaillerie de qualité et absolument complète
  • originalité du modèle et on le verra des décollages…
  • epp… pour des contacts terrestres sans trop de risques
  • prix très très raisonnable moins de 30 euros pour un modèle original

Points –

  • les derives pourraient être décorées comme l’aile
  • mais pourquoi personne ne l’avait fait avant ?

A suivre tres vite

Nota des a present vous avez 2 videos sur ma chaine qui presente la crack wing outdoor un dimanche apres midi dans la rue..

bons vols

MD

mise à jour 16/12/2013

Tous droits réservés, textes et photos, duplication interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

No commercial use or publication (e.g. on other www or ftp sites, print media) without the written consent from the author.

Rappel de la méthode de Test MD :

La part 1 du test porte sur la construction du modèle en suivant scrupuleusement les indications du fabricant. Si je remarque une aberration dans l’assemblage ou un une erreur manifeste, j’effectue les modifs indispensables qui vous sont alors signifiées dans l’article.

La part 2 porte sur les premiers essais en vol, sur l’eau, les rigolos diront sous l’eau ou sous terre… dans les conditions météo du moment. je publierai un tableau de synthèse point positifs, points négatifs à l’issue des premiers vols et des premières impressions.

La part 3 est rédigée bien plus tard quand le modèle a évolué dans différentes conditions météo, est passé dans plusieurs mains et a volé une vingtaine d’heures. On vous fera remonter notre expérience terrain. J’en profiterai pour vous faire part de toutes les modifications visant à fiabiliser -si besoin était- le modèle.  Cette dernière partie  présentera un tableau de synthèse mis à jour.

Publicités
Comments
4 Responses to “Crack wing rc factory construction partie 1 (dec 2013)”
  1. Philippe dit :

    Bonjour, excellent article sur la construction de cette aile, jute une petite question quel est le moteur que vous avez mis pour motoriser la bestiole. J’ai acheté cette aile moi aussi et je ne sais pas encore quel motorisation lui mettre.

    Bonne continuation,

    Philippe

    • dbs911 dit :

      bonjour
      un moteur avec un kv de 2000/2200 pour tourner une 7×3,5 et un moteur de masse 15 à 20gr maxi sera parfait.
      Il y a des moteurs dispo chez Millenium ou un kit electronique complet.
      Bons vols

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. Anonyme dit :

    […] […]



%d blogueurs aiment cette page :